Ce matin, nous quittons Zagora. Après quelques kilomètres, nous arrivons à notre 1ère difficulté, une dune nous attend et nous donne du fil à retordre.
Certains s’en souviennent encore, 2ème vitesse, pied au plancher! Et quand ça passe pas, on recule et on recommence…


Nous continuons notre périple en traversant un reg de quelques kilomètres. Le parcours nous met face à nos talents de navigation, suivez la flèche! Bon exercice pour le désert!

Après quelques traversées de villages, le paysage se fait de plus en plus sablonneux et la température de plus en plus chaude.


Quelques kilomètres plus loin, nous voici aux portes du désert.


Ce midi, nous nous arrêtons dans un endroit fabuleux dénommé « Chez le pacha »!
Ce lieu splendide et typique vous accueille avec ses jardins, sa verdure, sa piscine, ses tentes ombragées et même la faune locale! Si vous passez par là, n’hésitez pas à vous arrêter!!!

Après une pause prolongée (la chaleur est élevée pour nous comme pour les autos), nous reprenons la route pour le Bivouac de Chegaga.

C’est ici que les difficultés commencent vraiment! Les 1ères (vraies) dunes et les 1ères étendues de sable.

Plus tard, une tempête de sable nous contraint à nous regrouper et à terminer la « route » en convoi. Nous n’aurons pas la chance de tourner en rond autour du bivouac en jurant sur notre Tripy 😉


Cependant, nous avons eu la chance de parfaire notre conduite à des vitesses plus élevées en suivant l’assistance. Un régal!


La chaleur, le sable, la tempête, les éléments sont tous réunis pour se perdre, nous devons coller les voitures qui nous précèdent.

Il se fait tard et au détour d’une dune de sable nous arrivons enfin au bivouac!
Les locaux nous accueillent avec le thé, les chants et les danses Berbères tandis que Philippe veille au grain pour ranger les véhicules.

Un soirée magique nous attend, un repas Berbère, de la musique, des jeux de lumières… et une nuit sous les étoiles! En effet, la chaleur dans les tentes est telle que beaucoup d’entre nous ont sorti leur « lit ». Qui a dit qu’il faisait froid la nuit dans le désert!!! (en tout cas au mois de juin).